Paristeampunk

09 juillet 2017

Le Jardin d'hiver des Champs Elysées

Fiche_jardin d'hiver champ de mars

Sur les Champs Elysées, entre 1847 et 1851, on pouvait venir se retrouver sous l'immense toiture vitrée du Jardin d'hiver.

Champs Elysees_Jardin d hiver 01bis

À cette époque, le coin des Champs Elysées était bien différent de ce qu'on peut voir aujourd'hui. Les terrains étaient encore peu bâtis, et de vastes champs et jardins s'étendaient alentour, jusqu'à la butte Chaillot. Le coin n'était pas toujours très sûr le soir, mais de profondes mutations étaient à venir :

– À partir de 1836, l'Arc de triomphe (commencé en 1806) s'élevait sur la place de l'Etoile.
– Entre 1845 et 1855, il y avait également un vaste hippodrome (il y en a eu jusqu'à 5 dans Paris, d'allures très diverses. Nous reviendrons prochainement sur l'hippodrome de l'Alma et celui de Montmartre). Place privilégiée pour des ascensions aérostatiques, c'est notamment là que le 24 septembre 1852 s'éleva l'aérostat Giffard .
– À partir de 1853, Jacques Hittorff (l'architecte notamment de la garde du nord et du cirque d'hiver), qui avait construit sur les Champs la "Rotonde des panoramas du grand carré des jeux" (1839-1856) et le Cirque d'été (1841-1900) dans le carré Marigny, eut pour tâche de réaménager la place de l'Etoile et les Champs jusqu'à la Concorde.
– En 1855, le Palais de l'industrie et la galerie des machines seront édifiées, non loin de la place de la Concorde, pour l'Exposition universelle de 1855 (la première française). L'ensemble engloba par ailleurs le panorama construit par Hittorff. Ce Palais fut détruit vers 1898 pour laisser place au Grand Palais et au Petit Palais (Exposition universelle de 1900).
– En 1855 également, Gabriel Davioud (le papa du Palais du Trocadéro, construit pour l'Exposition universelle de 1878) construit le Panorama national, également nommé Panorama des Champs Elysées, qui devient en 1893 le Palais de Glace, puis en 1981 le théâtre du Rond-Point .
– Le théâtre Marigny , quant à lui, existe depuis 1855 sous sa première forme (construit par Hittorff), et depuis 1880 sous sa forme actuelle, construit par Charles Garnier (l'architecte de l'Opéra).
– Enfin, le Petit et le Grand Palais ont été élevés à l'emplacement du Palais de l'industrie pour l'Exposition universelle de 1900.

Autant dire qu'en 1847, à part l'Arc de triomphe et les deux rotondes de Hittorff, rien de tout ceci existait.

Av_des_Ch_Elysées_au_XIXe_Felix_Benoist

Avenue des Champs-Élysées vue du haut de l'Arc de Triomphe, Félix Benoist (1818-1896)

Et en matière d'architecture métallique, nous n'étions pas beaucoup plus avancé. Par exemple, le Crystal Palace (Londres) date de 1851, élaboré, comme on l'a vu dans un article sur l'origine des serres, à partir des recherches sur l'élaboration de serres de taille suffisamment grande pour acceuillir les grands palmiers et autres plantes exotiques importées des tropiques. Et si la rotonde de la halle au blé (Bourse du commerce) date de 1811, et les serres du jardin des plantes de 1836, les constructions métalliques en France n'étaient pas encore monumentales.

Le jardin d'hiver des Champs Elysées marquera les esprits par ses dimensions gigantesques pour l'époque, malgré sa durée de vie très courte. Bâti, grâce à des fonds privés, par l'architecte Meynadier et l'ingénieur Rigolet, l'édifice, situé aux environs du numéro 25 de l'avenue, avait la forme d'une croix longue de 100 mètres, large de 65. Son dôme s'élevait à 18,5 mètres, une prouesse à l'époque !

Champs Elysees_Jardin d hiver 07bis

Plan, élévation et vue en coupe

L'entrée était payante, mais plus de 40 000 visiteurs s'y promenaient sous sa voûte chaque mois. Ils y achetaiet des fleurs, prenaient le thé, discutaient, lisaient le journal et dansaient ou assistaient à des représentations. Il est dit que c'est dans ce jardin d'hiver qu'Adolphe Sax essaya pour la première fois son instrument à vent, le saxophone.

Champs Elysees_Jardin d hiver 02bis
 
Champs Elysees_Jardin d hiver 04bis

Victor Hugo s'y déplaça également et le décrivit comme "une immense cage de fer, à deux nefs en croix, grande comme quatre ou cinq cathédrales, et revêtue d'une vitrine". Il ajouta : "Quand on y entrait, l'oeil se fermait dans l'éblouissement d'un flot de lumière ; à travers cette lumière, on distinguait toutes sortes de fleurs magnifiques et d'arbres étranges, avec les feuillages et les attitudes des tropiques et des Florides, bananiers, palmiers, lataniers, cèdres, larges feuilles et énormes épines, branches bizarres tordues et mêlées comme dans une forêt vierge."

Champs Elysees_Jardin d hiver 06bis

(Image : Gallica.fr )

Malgré les critiques élogieuses et la bonne fréquentation, la société d'exploitation fit faillite en 1851. le jardin d'hiver ne tarda pas à être démoli pour laisser place, à partir de 1856, à l'hôtel de la Païva (qui fut lui aussi un chantier pharaonique).

Sources :
» Page wiki de la place de l'Etoile , et celle des Champs Elysées
» Livre De l'orangerie au palaise de cristal : une histoire des serres (Yves-Marie Allain, éditions Quae, 2010)


Image du jour : le Grand Palais lors du Salon de l'automobile (1912)

1900_Grand Palais pour le salon de l'auto en 1912

Salon de l'automobile de 1912 dans la nef du Grand Palais (1912)
© photo Bnf /agence Rol | Paris, France | Rmn - Grand Palais

J'ai trouvé cette photo sur la page "Le Grand Palais ou la Petite Sibérie" (site du Grand Palais), qui renvoie par ailleurs à la page Google Art Project du Grand Palais (partie "Les premières années" , qui présente bien d'autres très jolies photos lors des salons de l'automobile ou aréonautiques...

J'aime notamment bien les vastes luminaires au niveau de la coupole et sur les ailes, que je n'avais jamais remarqués jusqu'à présent. Je n'ai pas l'impression qu'ils datent de la construction, ils auraient donc été ajoutés ultérieurement.

Posté par vorador2116 à 18:52 - Commentaires [0]
Tags : ,
01 juillet 2017

[États-Unis] Édifice du jour : l'ancienne bibliothèque de Cincinnati

1874_Cincinnati_main-hall_3357891281_o_2

L'ancienne bibliothèque de Cincinnati (Cincinnati Public Library, Ohio, située au 629 Vine St.) a ouvert en 1874. Le hall principal comprenait 5 étages de rayonnages montés sur une gracieuse architecture en fonte, et un atrium central au plafond percé par un puits de lumière, apportant un éclairage supplémentaire aux grandes baies vitrées latérales.

Alcôves, coursives, escaliers en spirale... le métal était partout.

1874_Cincinnati_main-hall_3359575743_o_2

1874_Cincinnati_main-hall_3359176957_o_2

Conçue par J.W. McLaughlin, l'extérieur, modeste malgré l'entrée surmontée des bustes de William Shakespeare, John Milton et Benjamin Franklin, ne rendait pas hommage à ce gigantesque hall et à ses salles de lectures, qui pouvaient contenir jusqu'à 300 000 ouvrages.

1874_Cincinnati_reading-room-main-library_3358668808_o_2

1874_Cincinnati_fiction-alcove-main-library_3392856278_o_2

En 1955, afin de proposer un nouvel espace aux usagers dont le nombre continuait sans cesse de croîte, une nouvelle bibliothèque a été ouverte. L'ancien site, qui souffrait d'un manque de rénovation, a été simplement démoli, dans l'indifférence générale, pour laisser place à un parking...

1874_Cincinnati_demolitionlibrary_2

La destruction de la bibliothèque en juin 1955...

Sources :
» Le compte Flickr de la Public Library of Cincinnati and Hamilton County
» La page de Messy Nessy qui m'a fait découvrir le site
» La page de Flashbak

Posté par vorador2116 à 13:53 - - Commentaires [1]
Tags : ,
26 juin 2017

Bourse du commerce : le projet dévoilé

2017_Tadao Ando_renovation Bourse du commerce 01

Intérieur de la maquette de la Bourse du commerce : projet de Tadao Ando (Photo Patrick Kovarik / AFP)

On l'avait vu dans cet article sur la Bourse du commerce (ancienne halle au blé) : l'édifice va abriter les collections de la Fondation Pinault, et un vaste chantier de rénovation/adaptation est prévu. C'est Tadao Ando qui s'en charge, et il compte notamment construire en son centre un vaste cylindre de 9 mètres de haut, et je ne sais pas pour vous, mais j'ai un peu l'impression que cela va fortement gêner la vue sur le dôme de 1812, une des plus anciennes structures métalliques en France (et selon l'AFP, le plus vieux dôme métallique au monde), et irrémédiablement modifier le panorama intérieur, créé par Blondel (rénovations de 1889), dans sa verticalité, du sol jusqu'au dôme, qui ne sera plus visible qu'à partir du premier étage... J'attends plus de détails sur les projet pour voir ce que ça va donner...

2017_Tadao Ando_renovation Bourse du commerce 02

Vue extérieure de la maquette de la Bourse du commerce (Photo Patrick Kovarik / AFP)

Sources : AFP via notamment les articles du Parisien et du Point.

Posté par vorador2116 à 22:18 - - Commentaires [0]
Tags : ,
12 juin 2017

Mise à jour du panorama des serres (suite)

Serres, comparatif des dimensions au solJ'ai mis à jour l'article Serres : panorama et comparaison des dimensions au sol, en ajoutant enfin les nombreuses et vastes serres des États-Unis. Jusqu'à présent, je m'étais contenté des serres de New-York et de Washington (deux chacune, sachant qu'à Washington, la nouvelle avait remplacé l'ancienne). J'ai donc rajouté toutes celles que j'ai glanées depuis la création de ce comparatif : Baltimore, Buffalo, Canandaigua, Chicago, Colombus, Detroit, Longwood, Pittsburg, Saint Paul, San Francisco, Seattle et Winston-Salem.

La majeure partie des serres américaines sont plus tardives que les européennes. La plus ancienne de mon comparatif est l'ancien Conservatory de Washington, édifié en 1867 et détruite avant 1933 (date de construction de sa remplaçante). L'édifice était déjà assez élaboré, avec un dôme et une grande superficie. Il y a sûrement eu des édifices plus anciens, mais dont je n'ai pas connaissance. Vient ensuite le Conservatory of Flowers (en) , du Golden Gate Park à San Francisco (1878), une serre en bois encore debout aujourd'hui. Elle a été édifiée par l'entreprise Lord & Burnham , qui produisit d'ailleurs un grand nombre des serres majeures aux États-Unis : Buffalo, Canandaigua, New York, Pittsburg, San Francisco, Seattle et Washington. Lord & Burnham était actif depuis 1849, mais c'est James Lick qui leur commanda leur première serre monumentale, prévue pour son propre jardin. Il mourut avant de la voir construite, et le projet a été repris par le Golden Park Conservatory...

Il est fort possible qu'il y ait d'autres serres aux États-Unis que j'ai ratées, et que j'ajouterai prochainement. Entretemps, je compte prochainement m'atteler aux travaux d'August von Voit (Munich), mais aussi à d'autres établissements que j'ai mis de côté, notamment à Anvers, Bâle, mais aussi les anciennes serres de Bordeaux et de Rennes.

Edit du 14/06/2017 : Bon, je me suis finalement penché plus précisément sur certaines autres serres françaises, notamment deux disparues, à Bordeaux (jardin botanique, 1855-1931, ce qui en fait une des plus anciennes serres monumentales de France, de taille tout à fait respectable) et à Rennes (Parc du Thabor, 1862-1944, une serre qui je crois aurait survécu aux années si la Seconde Guerre mondiale n'était pas passée par là...). J'ai également rajouté les serres du parc de Frescatelly à Metz, qui ont été construites pour l'Expo universelle de 1861 (et déplacées ensuite), et deux petites serres d'études, celle du jardin botanique de la Faculté de pharmacie de Paris (1884, mais peut-être plus ou moins fortement retouchée au fil du temps), et celle du jardin universitaire botanique de Talence (1886, mais peut-être elle aussi plus ou moins fortement retouchée).

Par ailleurs, j'ai finalement réduit la présentation de l'article, qui devenait de plus en plus lourd à charger, et placé l'ensemble dans une page dédiée (à laquelle l'article d'origine renvoit).

Edit du 16/06/2017 : Décidément, je n'arrête pas d'en trouver ! J'ai donc ajouté plusieurs serres (Palerme, Liverpool au Stanley Park, Helsinki, Graz, San Diego, Pittsburg, Hluboka). J'ai également ajouté la petite serre de Griante (Lac de Côme, en Italie), dont les photos circulent pas mal sur Internet (notamment Pinterest) et que j'ai eu un mal fou à localiser. Par contre, je ne sais pas grand-chose d'elle (à part que sa rénovation est plutôt récente, et qu'elle était avant laissée à l'abandon). Idem pour la grosse serre de Stanley Park : j'avais récupéré il y a pas mal de temps des photos d'une serre en Angleterre en très mauvais état, mais impossible de la localiser ! Ce n'est que récemment que je me suis rendu compte qu'il s'agissait de ce monument au Stanley Park de Liverpool.

Prochaine étape : je pense rajouter quelques "jardins d'hiver" français imposants, notamment ceux de Nice et de Pau (Palais Beaumont). Je dois aussi clarifier certains bâtiments en Allemagne (Munich), en Suisse (Bâle), en Belgique (Anvers)...

Posté par vorador2116 à 23:23 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , , ,
04 juin 2017

Mise à jour du panorama des serres

Serres, comparatif des dimensions au solJ'ai mis à jour l'article Serres : panorama et comparaison des dimensions au sol, en ajoutant notamment 12 nouvelles serres, dont 3 en Inde, qui n'était jusqu'alors pas représentée, et 5 en Allemagne, un pays que j'avais jusqu'à présent peu approfondi (les 5 autres se trouvent au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada). En particulier, j'ai découvert que l'Allemagne était, tout comme le Royaume-Uni et la France, bien avancé en termes d'architecture métallique au début du 19e siècle. La Großes Gewächshaus du Bergpark Wilhelmshöhe (près de Cassel), par exemple, date de 1823, tout du moins son centre, hybride orangerie-serre un peu comme la serre de Syon Park, le Nash Conservatory de Kew ou encore le Great Conservatory d'Alton Towers, que l'on avait vus dans l'article A l'origine des serres monumentales. Au Pfaueninsel (l'île aux paons, à Berlin), l'ancienne Palmenhaus de Karl Friedrich Schinkel , date de 1831, soit quelques années avant les serres de Rohault de Fleury au Jardin des plantes. Il serait bien que j'étudie plus précisément les avancées allemandes et que je les ajoute à mon infographie de l'article sur l'origine des serres, en les mettant en regard de celles du Royaume-Uni et de la France... (Notamment les travaux d'August von Voit , qui construisit, à Munich, un Palais des glaces en 1854, puis deux serres dans les années 1860, j'y reviendrai ultérieurement...) Il est également fort possible que j'aie oublié bien d'autres serres en Allemagne pour ce comparatif (si vous en connaissez, n'hésitez pas à m'en faire part), et dans le reste de l'Europe...

J'ai cependant encore quelques serres en stock, et surtout il faut que je m'attèle plus sérieusement au cas des États-Unis (beaucoup de "Conservatories" à ajouter), chose que j'avais prévu de faire depuis longtemps déjà, mais qui tarde un peu. Ensuite, il faudra que je revoie la carte générale et que je finalise la frise que j'avais commencée. Mettre toutes les serres présentées dans ce comparatif dans une seule et même infographie n'est vraiment pas chose aisée...

En attendant, je vous invite à y refaire un tour ou à le découvrir si vous ne l'avez jamais consulté. L'article est certes longs à charger, mais ce comparatif est de plus en plus étoffé !