17 janvier 2016

Les anciennes serres du jardin des plantes (Charles Rohault de Fleury, Jules André)

Au jardin des plantes, il y a des serres depuis la fin du 18e siècle. Il ne reste rien des toutes premières serres, qui ressemblaient davantage à des orangeries aux grandes baies vitrées qu'à de vraies serres en métal et en verre.

C'est Charles Rohault de Fleury, alors architecte du muséum, qui fit construire entre 1834 et 1836 le premier véritable complexe de serres métalliques pour le jardin des plantes. L'ensemble était constitué de deux grandes serres jumelles rectangulaires, qui sont encore là aujourd'hui, ainsi que de longues serres secondaires à deux courbes superposées (aujourd'hui disparues, remplacées entre 1995 et 2000 par de nouvelles serres dessinées par Paul Chemetov). Rohault de Fleury s'inspire des ouvrages qu'il a pu visiter en Angleterre, et notamment celles alors existantes à Kew. Il est à noter qu'à cette époque, les grandes serres de Richard Turner n'étaient pas encore construites ! Notamment, la grande Palm House date de 1848 et a été construite d'après les études menées par Joseph Paxton, le père du Crystal Palace, pour sa Great Stove de Chatsworth, elle-même construite en 1837. Bref, à cette époque, les serres construires uniquement en métal et verre étaient extrêmement rares, et les plus grandes de l'époque étaient davantage des orangeries en mutation, comme la serre de Syon Park (1827) ou le Great Conservatory de Bicton (1827 également, voir à ce propos le post sur la comparaison des dimensions des principales serres dans le monde). Ces pavillons, qui font 20 mètres de long, 12 de large et 15 de haut, étaient donc les plus grandes à l'époque et sont aujourd'hui, parmi les serres monumentales, les plus anciennes serres du monde encore debout.

anciennes serres du jardin des plantes

Les serres de Charles Rohault de Fleury, en 1836

 

anciennes serres du jardin des plantes

Les serres aujourd'hui

Rohault de Fleury avait d'autres projets en tête à la suite de cette première prouesse, mais n'eut pas l'occasion de les mettre en exécution. C'est Jules André, l'architecte de la grande galerie de zoologie, qui complètera l'ensemble entre 1881 et 1889, d'après des plans initiaux de Rohault. Il fait construire une longue aile attenante à l'un des pavillons jumaux, appelée Jardin d'hiver. Cette serre sera ensuite remplacée en 1934-1936 par la nouvelle serre de style Art Déco de René-Félix Berger, encore debout aujourd'hui et récemment rénovée.

anciennes serres du jardin des plantes

Vue des différentes serres dans les années 1920 : les serres de Charles Rohault de Fleury, au fond (1834-1836, encore existantes), le jardin d'hiver de Jules André sur la droite, et diverses serres construites au 19e siècle à son flanc. Photo de 1926. (Désolé pour cette "photo de photo" de piètre qualité, prise de l'ouvrage Les grandes serres du jardin des plantes, cf. références en fin de post.)

 

anciennes serres du jardin des plantes

L'entrée du jardin d'hiver de Jules André (au niveau de l'actuelle entrée de la grande serre Art Déco de René-Félix Berger), érigé entre 1881 et 1889, et détruit en 1934. Photo prise vers 1920. (idem, photo prise de l'ouvrage Les grandes serres du jardin des plantes, cf. références en fin de post.)

 

anciennes serres du jardin des plantes

Projet de Jules André pour la construction de la galerie de zoologie (future Grande galerie de l'évolution) à la place de l'ancien Cabinet du roi, qui prévoit, en plus de l'établissement de cette vaste cour rectangulaire couverte, une petite galerie pour la relier à la galerie de minéralogie (déjà existante à l'époque), et l'agrandissement des serres. Les serres marquées d'un C sont celles existantes, à savoir celles de Charles Rohault de Fleury. Il était prévu d'ajouter un pavillon circulaire entre les deux serres de 1836 (non réalisé), et une grande aile au sud, celle que l'on voit sur les photos précédentes, érigée entre 1881 et 1889 et remplacée par la serre Art Déco de René-Félix Berger en 1936. (Ce plan provient de la petite exposition sur l'histoire de la galerie de zoologie, qui se trouve dans la Grande galerie de l'évolution.)

À la Grande galerie de l'évolution, il y avait une exposition (du 7 octobre 2015 au 18 janvier 2016) sur Robert Doisneau , qui avait photographié dans les années 42-43 les chercheurs du muséum dans leur environnement de travail. Parmi les 128 photographies pour la plupart inédites présentées dans cette expo, il y en avait quelques-unes sur les serres, dont celle Art Déco de Berger :

serres du jardin des plantes vues par Robert Doisneau

serres du jardin des plantes vues par Robert Doisneau

serres du jardin des plantes vues par Robert Doisneau

(Les photos de Robert Dosineau sont bien entendu de bien meilleure qualité, et sans reflets ;) )

Nous aurons l'occasion de revenir très prochainement sur la Grande galerie de l'évolution ! D'autres photos des serres actuelles sont également à venir prochainement.

Sources :
» Livre De l'orangerie au palais de crystal, une histoire des serres, Yves-Marie Allain, éditions Quae, 2010
» Livre Les Serres, Le génie architectural au service de la plante, collectif, éditions Actes Sud, 2013
» Livre Les grandes serres du jardin des plantes , collectif, éditions Le Pommier/MNHN, 2010
» Site jardindesplantes.net, page des grandes serres


19 février 2012

Exposition Doisneau : Paris les Halles

Les halles

Du 8 février au 28 avril 2012 se tient à la Mairie de Paris l'exposition "Doisneau : Paris les Halles".

Elle y présente 208 photos que Robert Doisneau a prises du lieu entre les années 30 et 80. Outre la notoriété du photographe, c'est bien le bâtiment en lui-même, les halles de Baltard, qui nous intéresse ici.

Bien que les photos datent d'une période plutôt récente, retraçant la fin de vie des pavillons Baltard, puis leur destruction et la construction du "trou" des nouvelles halles (elles-mêmes détruites en 2011-2012...), et bien qu'un grand nombre d'entre elles soient tournées vers les gens qui y travaillaient, leur métier et leur quotidien, on pourra néanmoins découvrir certains détails de l'énorme bâtiment que constituaient ces pavillons construits dans les années 1850-1870.

Nous reviendrons prochainement (pour changer des expos universelles) sur ces halles hors du commun, mais en attendant, l'expo saura nous éclairer un peu sur leur architecture.

Doisneau Les Halles

©Robert Doisneau : Structure Baltard, 1968

Comment étaient les Halles de Victor Baltard ?

Les Halles: Vue aérienne en 1952

Vue aérienne en 1952

Les Halles: Plan au XIXe siècle

Plan des halles de Baltard au XIXe siècle

Plus d'infos sur l'expo :
» Site de la mairie de Paris

Posté par vorador2116 à 00:05 - - Commentaires [0]
Tags : , ,